info@int.studio

Ateliers de Renens
Chemin du Closel 5
CH-1020


Plateforme 10



D’octobre 2018 à janvier 2019, INT est en résidence au Musée de l’Elysée pour développer un dispositif de narration sonore piloté par le mouvement des yeux. A la différence d’un audioguide classique, le système vise à donner des informations sur l’œuvre et son contexte en se basant sur ce que regarde le visiteur.

Cette résidence s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche mené par les trois musées de PLATEFORME 10 sous l’impulsion d’Engagement Migros. Après avoir exploré la numérisation haute définition, le projet se poursuit pour créer des liens tangibles entre le visiteur et les contenus numérisés. Les contrôleurs tels que l’eye tracking (oculométrie) offrent de nouvelles possibilités d’interaction et ouvrent la voie à de nouvelles formes de contenus interactifs.

Au-delà de l’aspect purement technique, la résidence vise à explorer une forme de narration non linéaire. Le regard influence l’information et l’information influence le regard. Qui contrôle qui ? Peut-on appliquer ce principe pour présenter le travail d’un artiste ? Comment créer un scénario cohérent ? Comment les visiteurs réagissent-ils face au dispositif ?

Le premier prototype présente REEF IDLIB, 3 MAI 2014, une œuvre de Matthias Bruggmann. Cette image montre des trafiquants d’antiquités en train de nettoyer des pièces antiques. Elle fait partie de l’exposition Un acte d’une violence indicible présentée au sous-sol du musée. En nous exposant aux strates d’information d’une guerre complexe, Matthias Bruggmann révèle des histoires sous-jacentes au conflit qui n’apparaissent pas au premier coup d’oeil.

Merci à Brian Bendahan pour l’enregistrement et le montage du son, à Claire Nicolas pour sa voix et à Matthias Bruggmann pour son implication sur le projet.


PRESS



Works Highlight



Retour à la page d'accueil